Télécharger la brochure « moteurs immersibles »

Plage de fonctionnement

  • Débit : jusque 6500 m3/h
  • Pression : jusque 14 bars

Applications

  • stations de pompage d’eaux usées
  • stations d’épuration
  • pompages industriels
  • partout ou une cave sèche est disponible mais où un risque d’inondation existe
 

 

 

 

Utilité

Pourquoi installer un moteur de pompe submersible conçu pour travailler 100% du temps immergé et l’utiliser 99% du temps non-immergé?

Si le moteur doit travailler 99% du temps non immergé et 1% du temps immergé (en cas d’inondation), pourquoi ne pas choisir un moteur conçu pour cette répartition travail?

Cornell met à disposition des moteurs électriques conventionnels (et donc avec de très bons rendements électriques) permettant, en cas d’inondation, de continuer à fonctionner durant 2 semaines sous 10 mètres d’eau.

Avantage

Le rendement du moteur est de loin supérieur au rendement des moteurs équipant les pompes submersibles, ce qui permet de sérieuses économies d’énergie.

Comment est-ce possible ?

Le moteur est complètement fermé et est refroidi par un ventilateur indépendant situé au sommet. En cas d’inondation, ce petit moteur peut brûler mais l’intégrité du moteur principal est préservée.

Au bas du moteur, la bride de fixation est creusée et maintient une poche d’air au niveau de l’étanchéité si le niveau d’eau monte.

L’étanchéité d’arbre est assurée par une triple étanchéité par joints à lèvre, ceux-ci étant pressurisés à la graisse.

L’arbre est équipé d’aubes créant un hydroseal qui expulse l’eau et empêche celle-ci de pénétrer dans le moteur.